Le doudou : Objet transitionnel

Le doudou : Objet transitionnel

Le «doudou» appelé objet transitionnel (D. Winnicott) est défini comme un objet auquel le nourrisson est particulièrement attaché. Cet objet particulier va permettre à l’enfant de supporter l’angoisse de séparation d’avec sa mère. C’est ce qu’on appelle un objet de substitution.

Objet transitionnel

Dans les années 50, D. WINNICOTT, pédiatre et psychanalyste britannique, découvre que l’enfant utilise un objet défini comme « transitionnel » pour se séparer de sa mère, sa présence est fondamentale dans le développement psychologique, cognitif et intellectuel de l’enfant. Sa présence assure le bon développement de l’enfant.

L'objet transitionnel : Doudou

L'objet transitionnel : Doudou

Lors de ses premiers mois, votre bébé vit dans l’idée que la mère est un prolongement de lui-même, le doudou, substitut maternel présente un effet apaisant. Ce lien avec le doudou s’établit au moment où la mère, retourne à ses occupations et ne répond plus de manière systématique à toutes les demandes de l’enfant. Le doudou a alors pour fonction de faire la transition entre le monde extérieur et l’enfant, c’est un lien symbolique entre la mère et l’extérieur.
Selon Winnicott, cet objet va permettre à l’enfant de réunir la réalité intérieure et la réalité extérieure. Cette réalité intérieure appartient au bébé ; elle est constituée de ce qu’il perçoit du monde extérieur, modifié par ses propres fantasmes. Ce doudou va l’aider à fabriquer un espace intermédiaire entre lui et sa mère. Particulièrement important au moment du coucher, le doudou devient un repère rassurant dans toutes les situations angoissantes pour l’enfant.
Processus d’individualisation, nécessaire au développement du jeune enfant et de frustration à travers le vécu de manque, l’enfant va mettre en place une stratégie de réassurance. Quand la mère n’est pas là le doudou devient rassurant et aide l’enfant à mieux vivre la séparation.

Intérêt du doudou

D’après des études comportementales et de psychologie, l’objet transitionnel apparaît entre quatre et six mois, au moment du sevrage mais il accompagne l’enfant bien après celui-ci. Il est le premier objet investi n’appartenant pas au corps de l’enfant il est une première voie vers l’autonomie.

En moyenne, l’enfant reste très attaché à son doudou jusqu’à l’âge de 6 ans. Après quoi, il est capable de gérer

Doudou girafe

Doudou girafe

seul le manque et la frustration. Il désinvestit l’objet affectivement au profit de nouvelles relations avec le monde extérieur (familier ou étranger). L’objet désincarné devient alors un formidable support de développement de l’imagination, et un outil pédagogique comme le montrent de nombreux ouvrages jeunesse qui mettent en scène des doudous dans les situations de la vie quotidienne. A travers ces histoires, les enfants apprennent à adapter leurs réactions aux situations du quotidien.
Dès l’âge de 4 ans, l’enfant pourra néanmoins apprendre à se détacher de son doudou. Pour l’aider, les adultes doivent poser des limites. Pas de doudou à table, passage en machine obligatoire tous les 15 jours par exemple. Petit à petit, l’enfant supportera son absence et ne le réclamera plus qu’à l’heure du coucher. En revanche, l’adulte ne devra jamais utiliser le doudou à des fins punitives en le menaçant de lui confisquer par exemple. Il a pour lui une fonction sécurisante et rassurante. L’en démunir reviendrait à renforcer ses peurs et son mal-être.

Conclusion

Première expression d’un désir d’autonomisation, le doudou revêt une importance capitale dans la construction de la personnalité de l’enfant.
Loin d’être un simple jouet, le doudou participe au développement psychique et intellectuel de l’enfant. Il lui permet de trouver les ressources nécessaires à la gestion du manque et de la frustration. Il est donc un allié… à ne pas négliger !
Quoi qu’il en soit l’important reste le sentiment de sécurité que procure le doudou à l’enfant et bien souvent aux parents …

Nathalie Lebreton : psychologue clinicienne (Université Lyon II)

2 commentaires sur Le doudou : Objet transitionnel

  1. VANDEN dit :

    Bonjour,
    Juste pour info, la bibliothèque municipale de L’Ile Bouchard (37) a réalisé une exposition très interessante sur le sujet et accessible à tous. Elle l’a prête gratuitement si ça interesse des RAM ou creche ou école maternelle.
    Voilà
    Bonne continuation

  2. séverine dit :

    ah le doudou ! je travaille en crèche et nous accordons une place importante au doudou de l’enfant, qui av lui permettre de mieux vivre la séparation, de se réconforter.

Laisser un commentaire